Passer au contenu

Forêt : une nouvelle exposition au Centre d’art de Kamouraska

2013 9 août
par Jacques
Dessine-moi une forêt

Comme le célèbre aviateur, j’ai entendu une petite voix me souffler à l’oreille Dessine-moi une forêt… J’ai aiguisé mes crayons de couleur et j’ai imaginé un bois où poussent des arbres bizarroïdes et vit une ménagerie d’animaux au comportement étrange. C’est Forêt, une exposition conçue pour tous les petits princes qui visiteront Étude du rêve au Centre d’art de Kamouraska, 111 avenue Morel, jusqu’au 27 octobre prochain.

Dans ma Forêt, croissent des espèces rarissimes… Des plumes blanches battent au vent dans L’arbre et l’oiseau, puisqu’en son cœur bat celui d’un pinson. Plus loin, des bulles légères flottent sur les branches de L’arbre et le poisson où se cache un carassin rouge évadé de son aquarium. Un fermier cueille des génisses à même L’arbre à vaches avant que trop mûres, elles ne tombent sur le sol. Au Feu vert, la voie est libre pour qu’un couple d’oiseaux y niche sa progéniture.

L’arbre à nuages produit des cumulus bien dodus à la dizaine. Avant que ne vienne l’orage… car dans mon bois, on peut aussi se perdre et être épouvanté par Le cri de la forêt qui rappelle, à l’évidence, celui d’Edouard Munch. Heureusement, il y a plus de peur que de mal et même les Feux de forêt sont des incendies bienfaisants qui éclairent la nuit, à la lueur des chandelles. Il n’y a pas de bucherons dans ma Forêt mais Le poète qui ramasse à la pelle les feuilles tombées de l‘arbre pour produire un nouveau recueil.

Il ne vous reste plus qu’à vous promener au bois et à vous rendre jusqu’au Cœur de la forêt, en prenant le temps de l’écouter battre au même rythme que le vôtre…

Aucun commentaire jusqu'à présent

Laisser un commentaire

Note : Vous pouvez utiliser un XHTML basique dans vos commentaires. Votre adresse courriel ne sera jamais publiée.

S'inscrire au flux des commentaires via RSS